Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

théâtre

Catherine Verlaguet - Olivier Letellier - Sylvère Lamotte

09 juin - 20h

Le démon de minuit

 

Léonie a soixante-dix ans et elle pense que ça suffit comme ça : alors, elle s’allonge et elle attend que la mort vienne la prendre. Mais la mort, tel un plombier appelé pour un dégât des eaux, tarde à venir. Tant pis : Léonie profitera de son surplus de temps pour renouer avec quelqu’un qu’elle a perdu de vue depuis fort longtemps et qu’elle regrette depuis fort longtemps d’avoir perdu de vue. Son bonus de vie lui servira à ça...

 

Cette chose qui nous met en mouvement et ce, quel que soit notre âge, cette flamme intérieure qui ne s’éteint jamais, ce « moteur de l’existence », comme disait Spinoza, c’est le désir. Et le principe du désir, c’est de se propager aussi vite qu’un coronavirus au sein d’une population dénuée de masques. C‘est pourquoi la pulsion qui démange Léonie contaminera aussi sa petite-fille et puis Éric, le prof de sport, mais également les sept comédiens, danseurs ou circassiens de ce Furieux désir de bonheur qui, en multipliant les interférences entre la parole des récitants, le contenu des actions et la chorégraphie des gestes, pratiqueront sur le plateau une véritable philosophie de la joie, de l’engagement et de la liberté...

 

Vous pensiez que tous les spectacles pour les jeunes étaient condamnés à la modestie (petits spectateurs, petits moyens, petit plateau et petite distribution) ? Avec sa forme ambitieuse qui mélange les disciplines et son nombre conséquent d’interprètes, Un furieux désir de bonheur vous prouvera le contraire. Car, comme disait Spinoza (ou notre grand-mère, on ne sait plus trop) : la force du désir, c’est que quand on veut, on peut...

 

 

 

  • Générique

    Auteur

    Catherine Verlaguet

    Mise en scène

    Olivier Letellier

    Chorégraphie

    Sylvère Lamotte de la Compagnie Lamento

    Création sonore

    Mikaël Plunian

    Interprétation

    Marie-Julie Debeaulieu

    Geneviève De Kermabon

    Thomas Guené

    Jeanne Favre

    Ninon Noiret

    Maxime Seghers

    Matéo Thiollier-Serrano

    Collaboration à la mise en scène

    Jonathan Salmon

    Création lumières et scénographie

    Sébastien Revel

    Régie générale

    Célio Ménard

    Costumes

    Juliette Gaudel

    Partenaires Le Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique (Nantes), Théâtre de La Ville (Paris), Fontenay-en-Scènes (Fontenay-Sous-Bois), Le Volcan - Scène nationale du Havre, Les Tréteaux de France - CDN (Aubervilliers), La Passerelle – Scène nationale de Saint Brieuc, Pôle des Arts de la Scène (Marseille), L’Archipel - Pôle d’Action Culturelle (Fouesnant-les-Glénan, Théâtre Massalia (Marseille), CIRCa - Pôle National des Arts du Cirque (Auch), Théâtre la Licorne – Ville de Cannes, EMC - Espace Marcel Carné (Saint-Michel-sur-Orge), Maison des Arts de Créteil, Théâtre André Malraux (Chevilly Larue), Maison des Arts du Léman (Thonon Les Bains), Théâtre Louis Aragon – Scène conventionnée pour la danse de Tremblay en France.

    Soutien Cie Lamento – Sylvère Lamotte

Acheter des places

Infos pratiques

ENV. 1H05

DÈS 9 ANS

TARIF.

 

 

 

 

 

JEU 9 JUIN 14H30

VEN 10 JUIN 10H    

représentation en langue des signes française

en partenariat avec l’association

Accès Culture