Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

danse

PHIA MÉNARD, JEAN-LUC BEAUJAULT

16 avril - 20h

©Jean-Luc Beaujault
©Jean-Luc Beaujault
©Jean-Luc Beaujault
©Jean-Luc Beaujault
©Jean-Luc Beaujault
©Jean-Luc Beaujault
©Jean-Luc Beaujault
©Jean-Luc Beaujault
©Jean-Luc Beaujault
©Jean-Luc Beaujault
©Jean-Luc Beaujault

La femme est le soupir de l’homme

 

 

Dans Les maîtres fous que Jean Rouch a tourné en 1955 au Ghana, on peut suivre la pratique rituelle d’une communauté religieuse où les participants littéralement en transe convoquent les esprits qui les possèdent pour mieux s’en débarrasser. Quels esprits ? Ceux de la forêt, de la nuit ? Non : plutôt ceux des colonisateurs...

 

Dans Saison Sèche, vous pourrez suivre la pratique rituelle d’un groupe de sept femmes qui, de la même manière, avec leurs gestes répétitifs, leurs cris, leur souffle et leurs fluides, convoqueront les esprits qui les possèdent pour mieux s’en débarrasser. Ceux des colonisateurs ? Non. Ceux du patriarcat, ce qui revient au même...

 

Sur le plateau, ce pouvoir patriarcal sera symbolisé par une maison (ou une prison, comme vous voulez) faite de murs et d’un plafond d’une blancheur immaculée qui, sous les coups de boutoir de ces ensorcelées bien décidées à en finir avec l’assignation, passera de l’état solide à l’état de ruine. Car en effet, Saison Sèche est l’histoire d’une bataille, avec ses stratégies et ses plans d’attaque, où des corps féminins, tantôt vêtus de petites robes lactescentes, tantôt travestis en silhouettes masculines, tantôt complètement dénudés, se fédéreront et se soutiendront pour faire tomber l’édifice qui les cloître. Murs qui se déforment et se fissurent, tremblements du sol et du plafond, exsudation d’un liquide noir et visqueux des parois : rien ne sera épargné au décor (ni à notre équipe d’entretien). C’est donc à un théâtre de chair et d’architecture, où les éléments naturels deviennent d’indomptables partenaires de jeu, que vous convie cette Saison Sèche. À la fin, plus rien de tangible ne subsistera sur scène, sauf la présence irradiante de femmes devenues totalement libres...

  • Générique

    Compagnie Non Nova

    Dramaturgie & mise en scène

    Phia Ménard, Jean-Luc Beaujault

    Scénographie

    Phia Ménard

    Création et interprétation

    Marion Blondeau, Anna Gaïotti, Élise Legros, Phia Ménard, Marion Parpirolles, Marlène Rostaing, Jeanne Vallauri, Amandine Vandroth

    Composition sonore

    Ivan Roussel

    Diffusion de la bande sonore

    Ivan Roussel, en alternance avec Mateo Provost

    Création lumière

    Laïs Foulc

    Régie lumière

    Olivier Tessier

    Régie générale de création

    Benoît Desnos

    Régie plateau

    Benoît Desnos, Mateo Provost, Rodolphe Thibaud en alternance avec Ludovic Losquin

    Costumes & accessoires

    Fabrice Ilia Leroy

    Construction décor & accessoires

    Philippe Ragot

    Production : Compagnie Non Nova.• Résidence et coproduction : Espace Malraux, Scène nationale Chambéry Savoie / TNB - Centre Européen Théâtral et Chorégraphique de Rennes. • Coproduction : Festival d’Avignon / La Criée - Théâtre national de Marseille / Théâtre des Quatre Saisons, Scène conventionnée Musique(s) – Gradignan / Le Grand T - Théâtre de Loire-Atlantlique, Nantes / La MC93 - Maison de la culture de Seine-Saint-Denis, Bobigny / Théâtre de la Ville, Paris / Bonlieu, Scène nationale d’Annecy / TANDEM Scène nationale d’Arras et Douai / Théâtre d’Orléans, Scène Nationale. • « Saison Sèche » a bénéficié d’une aide à la création de la Fondation BNP Paribas. • Soutien : La Filature, Scène nationale de Mulhouse / Comédie de Valence, Centre dramatique national de Drôme-Ardèche. • La Compagnie Non Nova – Phia Ménard est conventionnée et soutenue par l’État – Préfet de la région des Pays de la Loire - direction régionale des affaires culturelles, la Ville de Nantes, le Conseil Régional des Pays de la Loire et le Conseil départemental de Loire-Atlantique. Elle reçoit le soutien de l’Institut Français et de la Fondation BNP Paribas. La Compagnie Non Nova – Phia Ménard est artiste associée à Malraux scène nationale Chambéry Savoie et au TNB, Centre Européen Théâtral et Chorégraphique de Rennes.

Pratiques

ENV. 1H30

 

DÈS 15 ANS