Les Quinconces L'espal Scène Nationale du Mans

danse

L’Écho d’un infini

Sylvère Lamotte – Cie Lamento

20 novembre - 20h30

L’Écho d’un infini est une variation sur trois duos de générations différentes, dans une quête poétique du mot infini : infini des formes ; infini des combinaisons ; infini lié au registre du toucher. Explorateur de la danse-contact, Sylvère Lamotte compose une vibration intime au-delà des âges.

Tandis que sa création précédente, Les Sauvages, mobilisait cinq jeunes hommes, L’Écho d’un infini se construit autour d’une diversité et d’âges différents… Les interprètes de la pièce, dont Brigitte Asselineau et Paco Dècina, résonnent de leur expérience, de leur parcours et de leur questionnement autour de la transmission. Chacun devient un prisme qui éclaire et accompagne l’autre. Propageant le toucher, le contact à l’autre, Sylvère Lamotte compose une écriture ciselée empreinte de clair-obscur. Ces six interprètes, dont le chorégraphe lui-même, célèbrent la beauté des gestes, la nécessité de l’autre et de l’être ensemble.

 

 

  • Générique

    Conception et chorégraphie Sylvère Lamotte Assistant Jeremy Kouyoumdjian Interprètes Brigitte Asselineau, Marie-Julie Debeaulieu, Paco Dècina, Jean-Charles Jousni, Sylvère Lamotte, Jean-Yves Phuong | Composition musicale Frédéric Malle Création lumière Laurent Schneegans

    Production Compagnie Lamento | Coproduction Les Quinconces- L’espal – Le Mans, Théâtre Louis Aragon – Tremblay-en-France, l’Atelier de Paris / CDCN, Micadanses. La Compagnie Lamento est soutenue par l’État, le Préfet de la région des Pays-de-la-Loire, la DRAC des Pays-de-la-Loire, le Conseil régional des Pays-de-la-Loire, le conseil départemental de la Seine Saint Denis.

Réserver des places

Spectacle coproduit par Les Quinconces-L’espal

 

 

 

 

 

 

Durée env. 1h15