Les Quinconces L'espal Scène nationale du Mans

bal

Le Bal Marionnettique [annulé]

Un orchestre, trois marionnettistes et une foule de danseurs

10 - 11 avril

Dansons tant qu’on est là ! Voilà le credo de cette nouvelle création de la Cie des Anges au Plafond : se rassembler le temps d’une soirée au travers d’un bal marionnettique digne d’un carnaval ! Ici, ni spectateurs, ni professionnels : seulement une foule qui donne vie à une multitude d’êtres inanimés.

Marionnettes - « Le Bal marionnettique » des Anges au Plafond © Les Anges au Plafond
© Les Anges au Plafond
James Ensor, La Mort et les masques, 1897 © Liège, Musée des Beaux-Arts - La Boverie

Sur la scène du théâtre, une piste avec orchestre, meneuses de Bal, marionnettistes et danseurs… Vous ! Transformé en dancefloor, le plateau devient l’espace où danser sur nos illusions perdues, nos doutes et nos joies, danser érotique, politique, ludique mais surtout… marionnettique ! Cinquante marionnettes suspendues sur des portants de part et d’autre de la scène attendent sagement d’être mises en mouvement par chacun. À l’issue de la soirée, une question : qui du pantin ou de l’humain nous aura entraînés dans cette expérience festive ?

 

LA PRESSE EN PARLE

Camille Trouvé : « Dans Le Bal marionnettique, nous voulons abolir la frontière avec le public »
 

L’un des piliers des Anges au plafond – nés de la rencontre entre deux artistes, Brice Berthoud et moi-même – est le travail du comédien et son rapport de manipulation avec la marionnette. Dès notre première création, Le Cri quotidien (2000), nous avons mis en œuvre ce qui constitue l’ADN de notre équipe : en particulier, la part de jeu que le manipulateur délègue à l’objet marionnettique. Mais aussi le travail du papier, matière première de la plupart de nos marionnettes, et la musique jouée en direct sur le plateau, une constante dans nos spectacles.

Nous réfléchissons également sur la place des spectateurs dans le dispositif dramaturgique et scénographique. (...)

Le Monde -
propos recueillis par Publié le 27 février 2020 à 07h30 - Mis à jour le 02 mars 2020 à 08h11 (extrait)

  • Générique

    Metteur en scène Brice Berthoud | Marionnettistes Camille Trouvé, Jonas Coutancier et Yaël Rasooly | Direction musicale Fernando Fiszbein Orchestre Ensemble 2e2m | Danseurs Le public jusqu’à 250 spectateurs | Construction marionnettes Amélie Madeline, Camille Trouvé et Emmanuelle Lhermie | Création costumes Séverine Thiebault | Création lumière Nicolas Lamatière | Régie Philippe Desmulie | Et avec... Los invitados excepcionales !

    Production Les Anges au Plafond | Coproduction Festival MARTO !, Théâtre 71 – Scène nationale de Malakoff, Le Tangram – Scène nationale d’Evreux-Louviers, Théâtre Jean Arp – Scène territoriale pour les Arts de la marionnette, le théâtre d’objet et autres formes mêlées de Clamart, L’Entracte – Scène conventionnée de Sablé sur Sarthe, Centre culturel Jacques Duhamel – Vitré | Soutiens Ville de Malakoff, Théâtre Eurydice - ESAT de Plaisir | Les Anges au Plafond sont artistes associés à la MCB° – Scène nationale de Bourges, en compagnonnage avec le Théâtre 71 – Scène nationale de Malakoff et La Maison des Arts du Léman – Scène conventionnée de Thonon-Evian-Publier, conventionnés par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Ile-de-France, au titre des Compagnies et Ensembles à Rayonnement National et International (CERNI) et soutenus par la Ville de Malakoff

Création 2020

 

 

À partir de 10 ans

Télécharger

Dossier compagnie