Les Quinconces L'espal Scène Nationale du Mans

opéra

La Traviata

de Giuseppe Verdi – Direction artistique Nelly Heuzé, Choeur d’Orphée / Ville du Mans

13 > 15 décembre

Accueilli en 2017 avec Carmen, Le Choeur d’Orphée s’empare cette saison de l’une des oeuvres les plus populaires de Giuseppe Verdi et peut-être de tout le répertoire lyrique : La Traviata. Cet opéra en 3 actes, créé en 1853, est adapté du roman La Dame aux Camélias d’Alexandre Dumas fils.

© Eric Fernandez

Considérée comme dévoyée (« traviata » en italien), l’héroïne se livre sans modération aux plaisirs de la vie mondaine et vit passionnément, tiraillée entre l’amour véritable et la morale de la société. Nelly Heuzé et Le Choeur d’Orphée reviennent aux Quinconces avec une nouvelle création dans laquelle on retrouve Pauline Pelosi, chanteuse lyrique mancelle, dont les grandes qualités vocales et théâtrales lui ont permis d’endosser le magistral rôle-titre d’une manière aussi tendre que bouleversante. Autour d’elle, les artistes lyriques, la comédienne, les musiciens et les créateurs professionnels ainsi que les choeurs amateurs donnent vie à ce drame amoureux et social.

  • Générique

    Opéra en 3 actes de Verdi, version chantée en italien avec adaptation de textes parlés en français | Livret Piave | Mise en scène, costumes et préparation des choeurs Nelly Heuzé | Direction musicale Grégoire Vanherle | Pianiste répétiteur et assistant musical Noël Hazebroucq | Assistante à la mise en scène Margot Châron Solistes Pauline Pelosi (Violetta), Yanis Benabdallah (Alfredo), Jean-Christophe Picouleau (Georgio Germont), Fanny Crouet (Flora), Olivier Naveau (Le Docteur), Hugo Bihr (Gaston), Jean-Luc Le Gras (Le Baron), Régis Lardeux (Le Marquis), Margot Châron (Annina) rôle parlé | Le Choeur d’Orphée | Les Musiciens d’Orphée | Scénographie Cerise Guyon | Lumières Sarah Bensaïd | Couture Roselyne Lecroq et Maryline Petit-Lassay

    Production Choeur d’Orphée / Ville du Mans.