Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

La Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe)

inclassable

Phia Ménard - Cie Non Nova

24 - 25 mars 2022

La Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe) - ©️Cie Non Nova - Phia Ménard
La Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe) - ©️Cie Non Nova - Phia Ménard
La Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe) -©️Yann Peucat
La Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe) - ©️Cie Non Nova - Phia Ménard
La Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe) - ©️Cie Non Nova - Phia Ménard
La Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe) - ©️Cie Non Nova - Phia Ménard
La Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe) - ©️Cie Non Nova - Phia Ménard
La Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe) - ©️Cie Non Nova - Phia Ménard
La Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe) - ©️Cie Non Nova - Phia Ménard

Les dérives du continent

 

Ici, pas de tromperie sur la marchandise : oui, vous assisterez bel et bien, dans cette Trilogie des Contes Immoraux (pour Europe), à trois pièces qui gravitent autour de l’idée que notre continent s’est toujours construit en piétinant allègrement les principes les plus élémentaires de la morale...

 

Dans la première, vous suivrez une femme aux allures de guerrière punk qui s’échine à monter un Parthénon en carton jusqu’à ce que cette fine reproduction à l’échelle 1/10ème du légendaire temple athénien s’effondre et ne soit plus qu’un misérable amas de gravats. Dans la deuxième, vous observerez le rituel un poil sadomasochiste de cinq esclaves qui érigent, tel un château de cartes, une tour vertigineuse qui n’est rien d’autre que le symbole phallique du patriarcat et du néolibéralisme dont le sommet finira par dépasser le haut du cadre de scène. Et puis un rideau de tulle altérera brutalement votre vision du plateau et là, dans un assourdissant fracas de bruits de machines infernales et de vent déchaîné, c’est toute la salle qui basculera dans un univers menaçant, un cauchemar éveillé dont vous serez (quel manque de bol) les malheureux protagonistes...

 

En enchevétrant la danse et l’architecture comme dans l’apocalyptique Saison sèche que la Covid vous a malencontreusement empêché de voir la saison dernière, Phia Ménard poursuit l’auscultation de notre monde occidental pris en tenaille entre un passé pas très glorieux et un avenir plus qu’incertain. Une seule chose ne l’est pas (incertaine) : c’est que, au rythme où vont les choses, Phia Ménard n’est pas près de s’arrêter...

  • Générique

    Écriture, scénographie et mise en scène : Phia Ménard

    Dramaturgie : Jonathan Drillet

    Ecriture et mise en scène de ”Maison Mère” : Phia Ménard et Jean-Luc Beaujault

    Création et interprétation : Fanny Alvarez, Rémy Balagué, Inga Huld Hákonardóttir, Erwan Ha Kyoon Larcher,

    Elise Legros, Phia Ménard

    Création lumière : Eric Soyer assisté de Gwendal Malard

    Création sonore : Ivan Roussel

    Assistante à la mise en scène : Clarisse Delile

    Costumes : Fabrice Ilia Leroy assisté de Yolène Guais

    Régie générale de création : François Aubry dit Moustache

    Construction, accessoires : Pierre Blanchet, Rodolphe Thibaud, Philippe Ragot

    Régie lumière, en alternance : Aliénor Lebert, Michaël Cousin

    Régie son, en alternance : Ivan Roussel, Mateo Provost

    Régie plateau : François Aubry, Pierre Blanchet, David Leblanc, Rodolphe Thibaud, Félix Löhmann, Philippe Marie

    Co-directrice de la Compagnie, administratrice et chargée de diffusion : Claire Massonnet

    Régie générale de la Compagnie : Olivier Gicquiaud

    Chargée de production : Clarisse Mérot

    Chargé de communication : Adrien Poulard

     

    La création de la première partie de la Trilogie, intitulée « Maison Mère » a eu lieu en juillet 2017 à Kassel – Allemagne, dans le cadre de la documenta 14.

     

    Production : Compagnie Non Nova - Phia Ménard

     

    Coproduction et résidence : le TNB, Centre Européen Théâtral et Chorégraphique de Rennes.

     

    Coproductions : Festival d’Avignon, Malraux scène nationale Chambéry Savoie, Bonlieu, Scène nationale d’Annecy et le Théâtre Vidy-Lausanne dans le cadre du Programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020, le Quai CDN Angers Pays de la Loire, la Scène nationale d’Orléans, Tandem Scène Nationale, MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Bobigny, Scène nationale du Sud-Aquitain - Bayonne, le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique, les Quinconces et L’Espal, Scène Nationale du Mans, le Théâtre des Quatre Saisons, Scène conventionnée Art & Création – Gradignan (33) et le Théâtre Molière>Sète, scène nationale archipel de Thau.

     

    Ce projet a bénéficié du dispositif « France Relance ».

     

    La Compagnie Non Nova – Phia Ménard est conventionnée et soutenue par l’État – Préfet de la région des Pays de la Loire - direction régionale des affaires culturelles, la Ville de Nantes, le Conseil Régional des Pays de la Loire et le Conseil Départemental de Loire-Atlantique. Elle reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas et de l’Institut Français.

     

    La compagnie est implantée à Nantes.

     

    La Compagnie Non Nova – Phia Ménard est artiste associée à Malraux scène nationale Chambéry Savoie et au TNB, Centre Européen Théâtral et Chorégraphique de Rennes.

Infos pratiques

Cycle des Pièces de la Sublimation

Durée estimée : 3 h – Sans entracte

 

DÈS 15 ANS

TARIF.

 

 

Spectacle soutenu par la Région des Pays de la Loire dans le cadre du dispositif