Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

REQUIEM, LA MORT JOYEUSE

DANSE

CIE FÊTES GALANTES - BÉATRICE MASSIN

30 novembre - 20h

Requiem ©Laurent Paillier
Requiem ©Laurent Paillier
Requiem © Benoîte Fanton
Requiem © Benoîte Fanton
Requiem © Benoîte Fanton

Un enterrement à toute pompe


Spécialiste de la « danse baroque » (qu’elle n’hésite pas à déconstruire et à détourner pour lui conférer une portée et une valeur plus contemporaines), « musicienne de l’espace » et « compositrice des corps » selon les critiques (on ne sait pas ce que ça veut dire mais on trouve ça beau), Béatrice Massin est avant tout une chorégraphe adepte des grandes formes qui ne jure que par le collectif et le danser-ensemble (parce que danser tout seul, c’est bien dans une boîte de nuit, mais sur un plateau, ça fait parfois un peu chiche)...


C’est la raison pour laquelle elle invitera douze interprètes à venir s’épanouir dans cette création autour du beau Requiem de Mozart, qui, contrairement à ce qu’on pourrait croire, ne sombrera pas dans un univers glauque et une ambiance chagrine - car Béatrice Massin s’inspirera de la vision joyeuse de la mort telle qu’on la trouve au Mexique où, pendant le Día de los Muertos, on parsème les ruelles de pétales multicolores et on s’empiffre de sucreries fluorescentes en forme de squelettes. D’ailleurs, cet opus mozartien n’ayant jamais été achevé, Béatrice Massin a eu l’idée lumineuse de lui adjoindre un « postlude » - véritable pot-pourri de mélodies populaires sud-américaines avec guitarrón, trompettes et maracas (on n’en sait rien mais on imagine)...


Avec leurs corps triomphants, les douze apôtres de ce Requiem lumineux et pimpant s’adonneront donc sur le plateau à une sorte de rituel païen où la mort, loin de vous terrasser, vous remettra à neuf, où le souvenir de vos chers disparus, loin de vous plonger dans la mélancolie, vous redynamisera et où chaque pas de cette danse macabre sera comme un hymne à la joie...

 

On ressort de ce Requiem apaisé et revigoré, ébloui par des moments d’une intense beauté.

La Terrasse

 

 

  • Dans la presse

    Le baroque contemporain de Béatrice Massin se déploie en de multiples vagues de mouvements, caressantes ou tempétueuses au gré de la musique, qui nous emportent.

    L’on ressort de ce Requiem étonnamment apaisé et revigoré, éblouis par des moments d’une intense beauté.
    La terrasse > Béatrice Massin crée Requiem, la mort joyeuse, et c’est superbe ! Publié le 10 novembre 2022 - Delphine Baffour

     

  • Générique

    Conception & Chorégraphie :

    Béatrice Massin
    Assistée de

    Maud Pizon et Wu Zheng
    Avec

    Avec Mathieu Calmelet, Antonin Chédiny, Rémi Gérard, Félix Héaulme, Marion Jousseaume, Mylène Lamugnière, Léa Lansade, Philippe Lebhar, Clément Lecigne, Claire Malchrowicz, Enzo Pauchet, Alessia Pinto
    Musiques :

    Requiem W. Amadeus Mozart : MusicAeterna / The new Siberian Singers
    Direction :

    Teodor Currentzis & Orchestra of the Eighteenth Century/Netherlands
    Chamber Choir – Direction Frans Brüggen.
    Danzon n° 2 Arturo Marquez : Orquestra Sinfonica Simon Bolivar - Direction : Gustavo Dudamel
    Création costumes :

    Olivier Bériot assisté de Corinne Pagé et de Marine Lefèbvre
    Création lumières :

    Emmanuelle Stäuble
    Création vidéo :

    Yann Philippe et Claire Willemann
    Création sonore :

    Emmanuel Nappey
    Régie générale :

    Boris Molinié

    Nous remercions chaleureusement Céline Blachon, Jasmine Comte, Genève Cotté, Cassandre Desbardieux, Chloé Robin, Thiphaine Boyer, L’IRCAM, le Théâtre des Quartiers d’Ivry ainsi que toutes les équipes du Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines.
     

    Création les 8 et 9 novembre 2022 au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale (78)

     


    Production :

    Fêtes galantes, Scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines, Points commun-Nouvelle Scène nationale de Cergy-Pontoise/Val d’Oise, La Filature - Scène nationale de Mulhouse, Cité musicale - Metz, Equinoxe - Scène nationale de Châteauroux, Le Grand R - Scène nationale de La Roche-sur-Yon, Le Quartz - Scène nationale de Brest, Le Théâtre Scène nationale de Saint-Nazaire, Le Théâtre Scène nationale de Mâcon, L’Azimut – Antony & Châtenay-Malabry, CCN/Ballet de l’Opéra national du Rhin.
    Elle bénéficie pour ce projet de l’Aide à l’investissement de la Région Île-de-France.
    Avec le soutien (prêt de studios) de l’Atelier de Paris - CDCN, du Centre national de la Danse - CN D, de la Briqueterie – CDCN, la Scène nationale de l’Essonne Agora/Desnos, la Mac et le CCN de Créteil, le Klap Maison pour la danse et le Ballet National de Marseille.
     
    Fêtes galantes est subventionnée par le Ministère de la Culture-DRAC Île de France au titre de l’Aide aux compagnies conventionnées, la région Île de France pour l’Aide à la permanence artistique et culturelle et par le département du Val-de-Marne pour l’Aide au fonctionnement. Elle bénéficie du soutien de la ville d’Alfortville.
     

     

Infos pratiques

ENV. 1H10