Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

danse

Leïla Ka

16 octobre - 19h

Ce spectacle est proposé dans le cadre d'une soirée partagée.

Pour l'achat d'un billet, vous découvrirez le travail de 3 artistes de la région.

PODE SER © Martin Launay Ville de Saint Nazaire
PODE SER © Martin Launay Ville de Saint Nazaire
PODE SER © Martin Launay Ville de Saint Nazaire
PODE SER © Martin Launay Ville de Saint Nazaire
PODE SER © Martin Launay Ville de Saint Nazaire
PODE SER © Martin Launay Ville de Saint Nazaire

Sur la musique lyrique et romantique du fameux opus 100 de Schubert, Leïla Ka engagera son corps gracile et rageur dans une bataille contre l’ombre, contre l’air ou contre lui-même : ce spectacle de danse aux allures de combat de boxe vous laissera, comme après un upper - cut, sonné, groggy, KO…

 

 

 

  • Dans la presse

    Jeune chorégraphe venue du hip hop, Leïla Ka aborde la question des contradictions de l’être avec une force peu commune. [...] Décidément l’image hip hop ne correspond guère à cette silhouette gracile. Pourtant, décidée et tranchante, elle y va, rageuse, et la voilà au combat. Engagée, elle entre dans l’arène lumineuse, et boxe. Elle lutte contre l’ombre, contre l’air et contre rien car ses poings ne quittent pas sa poitrine et ne lui permettent aucune allonge. Elle affronte son propre corps et Schubert prête son opus 100 à ce combat rageur et troublant...


    dansercanalhistorique, Philippe Verrièle, " Pode Ser de Leïla Ka " - extraits

     

     

    Chignon presque classique, Leïla est une princesse furieuse, une guerrière romantique, un garçon manqué, une jeune femme qui refuse les assignations et invente sa propre danse. Coudes en avant, visage buté et volontaire, elle boxe l’invisible, déploie son corps en brisures d’origami, avec une énergie rageuse. Visions d’un Buster Keaton féminin ou d’une Valeska Gert dans les personnages qui se créent devant nous à travers une danse qui frise le grotesque en le sublimant par une précision implacable.

     

    C’est comme ça qu’on danse, Véronique Vanier "Leïla Ka : hip hop et au-delà" - extrait

     

  • Générique

    Chorégraphie et interprétation Leïla Ka
    Création lumière Laurent Fallot

    Coproduction et soutien IADU, La Villette Fondation de France 2017 (Paris), Cie Dyptik (Saint-Étienne), Espace Keraudy (Plougonvelin), Festival La becquée (Brest), Le Flow, CESU, (Lille), Micadanses (Paris), Le Théâtre - Scène nationale (Saint-Nazaire), Théâtre Icare (Saint-Nazaire)

1 BILLET = 1 SOIREE

Infos pratiques

TARIF.

 

 

 

 

 

Spectacle soutenu par la Région des Pays de la Loire dans le cadre du dispositif

 

 

 

Artiste accompagnée dans le cadre du réseau interrégional Tremplin 2021/24