Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

théâtre et vidéo

La Cordonnerie

07 - 08 décembre 2021

NE PAS FINIR COMME ROMÉO ET JULIETTE © Pierrick Corbaz
NE PAS FINIR COMME ROMÉO ET JULIETTE © Pierrick Corbaz
NE PAS FINIR COMME ROMÉO ET JULIETTE © Pierrick Corbaz
NE PAS FINIR COMME ROMÉO ET JULIETTE © Pierrick Corbaz
NE PAS FINIR COMME ROMÉO ET JULIETTE © Pierrick Corbaz

Amour Anarchie

 

Le point commun entre les deux protagonistes de Ne pas finir comme Roméo et Juliette et les célèbres amants de Vérone est, bien entendu, l’amour impossible. Mais impossible pour quelle raison ? À cause de deux smalas qui s’abominent depuis la nuit des temps ? Non. Ici, le problème, c’est que le jouvenceau fait partie du monde visible alors que la jouvencelle est issue d’une espèce de société invisible logée à l’extérieur de la ville, de l’autre côté d’un pont infranchissable, dont tous les membres ont le visage intégralement recouvert d’un masque opaque - plus contraignant, donc, que celui dont nous nous affublions à chacune de nos sorties...

 

Ni Capulet ni Montaigu dans cette dernière création de la Cordonnerie, mais deux communautés séparées par une frontière tant physique que mentale, une barrière encore plus redoutable que la clôture de sécurité israélienne ou le mur de Donald Trump. Cette histoire ne serait-elle pas un chouïa politique ? Si : car l’invisibilité qu’elle évoque est une allusion à peine voilée (si l’on ose dire) au sort que réserve notre peu scrupuleux modèle économique aux bannis et aux marginaux de toutes sortes...

 

C’est sous la forme d’un « ciné-concert », amalgamant avec virtuosité les techniques du cinéma, du théâtre, du bruitage et de la musique que les quatre artistes présents sur le plateau vous narreront ce récit d’un amour interdit qui heurte les règles établies et renverse l’ordre admis. Parce que, comme chez Shakespeare, les tourtereaux qui veulent vivre au diapason n’ont pas d’autre solution que d’opter pour l’insoumission...

  • Générique

    Texte, réalisation, mise en scène

    Métilde Weyergans et Samuel Hercule

    Musique originale

    Timothée Jolly et Mathieu Ogier

    Avec sur scène

    Métilde Weyergans, Samuel Hercule, Timothée Jolly, Mathieu Ogier

    Et à l’écran

    Samuel Hercule, Valentine Cadic, Marin Moreau, Benoît Moreira Da Silva, Katell Jan, Aurélia Petit, Pasquale d’Inca, Chloé Chomis, Louis Pagès…

    Assistants réalisation

    Kévin Soirat, Louise Pagès

    Scripte

    Louise Albon

    Image

    Vadim Alsayed

    Décors

    Victor Melchy

    Costumes

    Rémy Le Dudal

    Conception masques

    Adèle Ogier

    Montage

    Julien Soudet

    Effets spéciaux

    Chadi Abo, Naser Abo / Hecat Studio

    Direction de production tournage

    Lucas Tothe

    Création sonore

    Adrian’ Bourget assisté de

    Nicolas de Gélis

    Création lumière

    Sébastien Dumas

    Construction machinerie

    Frédéric Soria, Dominique Mercier-Balaz, Michaël Dimier

    Assistantes à la mise en scène

    Pauline Hercule, Sarah Delaby-Rochette

    Régie générale

    Pierrick Corbaz

    Régie son

    Adrian’ Bourget, Éric Rousson

    Régie lumière

    Sébastien Dumas, Ludovic Bouaud

    Régie plateau

    Pierrick Corbaz, Dominique Mercier-Balaz

    Production La Cordonnerie.

    Coproduction Le Volcan – Scène nationale du Havre, Théâtre de la Ville – Paris, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Scène nationale, Théâtre de Lorient - CDN, Maison de la Culture de Bourges - Scène Nationale, TANDEM Arras-Douai - Scène nationale, Le Vellein, scènes de la CAPI, Le Maillon - Théâtre de Strasbourg – Scène européenne, Théâtre de la Croix-Rousse (Lyon), L’Onde - Théâtre et Centre d’Art de Vélizy-Villacoublay, Le Quartz – Scène nationale de Brest, Le Cratère - Scène nationale d’Alès, Escher Theater (Luxembourg)

    Soutien La Garance - Scène nationale de Cavaillon, participation artistique de l’ENSATT, Spedidam 

Infos pratiques

ENV. 1H25

DÈS 12 ANS

TARIF.

 

 

 

JEU 9 DÉC 14H30