Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

danse

Louis Barreau

14 - 15 décembre 2021

LE SACRE DU PRINTEMPS © Didier Olivr‚ Thibault Montamat
LE SACRE DU PRINTEMPS © Didier Olivr‚ Thibault Montamat

Mars et ça repart !

 

Quand la glace se craquelle, quand la neige fond, quand la sève remonte dans les branches, quand la flore bourgeonne et quand la faune copule, quand le monde entier nous offre le spectacle à la fois sublime et violent de la résurgence de la vie après le long assoupissement de l’hiver, alors, aucun doute possible : c’est que le printemps est là, youkaïdi youkaïda...

 

Igor Stravinsky le savait pertinemment, lui qui dédia à cette résurrection de la terre une oeuvre absolument révolutionnaire sur laquelle s’ébrouèrent, en 1913, les Ballets russes de Diaghilev. Et en 2021, c’est la compagnie de Louis Barreau qui s’ébrouera dessus - puisque, même cent huit ans après, ce Sacre du printemps continue de nous frapper par ses mélodies brodées de motifs folkloriques slaves, ses rythmiques d’un dynamisme foldingue et sa structure en blocs de contraste juxtaposés comme en une mosaïque...

 

Dans des ambiances très lumineuses, deux danseurs et trois danseuses, habillés comme vous et moi, entrecroiseront donc les innombrables fils de cette partition pour vous raconter quoi ? Rien du tout, et c’est vrai qu’on s’en fout. Car il faut dire que l’opus d’Igor ne comprend aucune intrigue à proprement parler et ne se réfère à aucun contenu narratif spécifique. Et il faut dire aussi que Louis Barreau considère (fort justement, à notre avis) que la danse n’a pas besoin sur scène de la présence d’une autre pensée. C’est donc bien la danse pour elle-même - oui, la danse comme puissance expressive du geste, la danse comme propriété régénératrice du corps - que ce Sacre du printemps, en plus du printemps, se propose de sacrer...

 

 

 

  • Générique

    Chorégraphie

    Louis Barreau

    Danse

    Antoine Arbeit ou Félix Maurin

    Marion David

    Steven Hervouet

    Flore Khoury

    Marie Viennot

    Musique

    Igor Stravinsky

    Le Sacre du printemps (1911- 1913)

    version de Valery Gergiev

    Création Lumière

    Françoise Michel

    Régie lumière

    Florian Laze

    Son

    Jonathan Lefevre-Reich

    Regard musicologique

    Félix Dalban-Moreynas (pianiste)

    Costume

    Camille Vallat

    Production compagnie danse louis barreau

    Coproduction CCN de Nantes, Le Théâtre - Scène nationale de Saint-Nazaire, Micadanses-ADDP (Paris), Théâtre ONYX - Scène conventionnée (Saint-Herblain), Musique et Danse en LoireAtlantique

    Soutien Le Quatrain (Haute-Goulaine), Le Gymnase-CDCN (Roubaix), La Briqueterie - CDCN du Val-de-Marne (résidence en simple prêt), TU-Nantes, SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS - cie 29x27(dans le cadre de l’accueil studio du CCNN)

    Avec le soutien du mécénat de la Caisse des Dépôts 

Infos pratiques

ENV. 55 MN

TARIF.

 

Spectacle soutenu par la Région des Pays de la Loire dans le cadre du dispositif

 

 

Artiste accompagné dans le cadre du réseau interrégional Tremplin 2021/24