Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

théâtre

Nathalie Garraud Olivier Saccomano

09 - 10 décembre 2021

LA BEAUTÉ DU GESTE © ©Jean-Louis Fernandez
LA BEAUTÉ DU GESTE © ©Jean-Louis Fernandez
LA BEAUTÉ DU GESTE ©Jean-Louis Fernandez

Le relatif et l’absolu

 

Passionnés par les rapports entre l’action théâtrale et l’action politique, Nathalie Garraud et Olivier Saccomano vous raconteront les tribulations d’une troupe de comédiens bousculés par les questions de leur temps dans cette pièce découpée en trois actes, qui ne se veut ni une critique de l’État, ni un éloge de la Culture, mais une « friction » entre les deux...

 

Au cours du premier acte, vous verrez ces acteurs répéter, essayer des choses, se creuser la tête sur la place qui est (ou qui devrait être) la leur dans la « chaîne immémoriale des rôles » dont parlait le père Vitez avec sa langue si poétique ; puis cette compagnie de théâtre interprétera une compagnie de CRS aux accents diablement shakespeariens (mais de CRS quand même), ce qui lui vaudra - parce qu’on ne transige pas avec ça - d’être assignée en justice au cours du troisième acte par un État qui lui reprochera d’avoir provoqué à la désobéissance civile et troublé l’ordre public. Les références à Hamlet que les trublions avanceront pour leur défense convaincront-elles le tribunal ? Hum. Rien n’est moins sûr...

 

Pour suivre ce procès (et aussi tout ce qui précède), vous serez disposés de part et d’autre d’une longue scène qui, tel un podium de défilé, scinde l’espace en deux. Ce dispositif bi-frontal vous permettra donc de voir les comédiens et l’autre moitié des spectateurs, comme si vous étiez face à un miroir : un miroir qui vous renverra, outre votre propre reflet, celui, à peine déformé, de notre société qui ressemble à une gigantesque farce - une farce macabre ou vivifiante, selon le point de vue que vous adopterez...

 

 

Les cinq acteurs qui tiennent de bout en bout cette Beauté du geste sont formidables et nous entraînent dans un maelström de jeux de rôles jubilatoire.

La Terrasse

  • Générique

    Conception

    Nathalie Garraud et Olivier Saccomano

    Écriture

    Olivier Saccomano

    Mise en scène

    Nathalie Garraud

    Jeu

    Mitsou Doudeau

    Cédric Michel

    Florian Onnéin

    Conchita Paz

    Charly Totterwitz

    Scénographie

    Jeff Garraud

    Costumes

    Sarah Leterrier

    Lumières

    Sarah Marcotte

    Son

    Serge Monségu

    Assistanat à la mise en scène

    Romane Guillaume

    Production Théâtre des 13 vents CDN Montpellier

    Coproduction Maison de la Culture d’Amiens - Pôle Européen de production, Châteauvallon - Scène nationale, Les Scènes du Jura - Scène nationale, Les Halles de Schaerbeek (Bruxelles)

    Soutien La Vignette - Scène conventionnée Université Paul-Valéry Montpellier III, le Bois de l’Aune (Aix-en-Provence), T2G - CDN (Gennevilliers), Rencontres à l’échelle - Friche la Belle de Mai (Marseille)

Infos pratiques

ENV. 2H30

DÈS 14 ANS

TARIF.