Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

AKA FREE VOICES OF FOREST

MUSIQUE

GROUPE NDIMA - LEÏLA MARTIAL

10 mai - 20h

Aka free voices of forest © Ralff Lhyliann
Aka free voices of forest © Ralff Lhyliann
Aka free voices of forest © Ralff Lhyliann

Frères de son

 

 

Cela faisait très longtemps que la vocaliste Leïla Martial mourait d’envie de se frotter aux chants polyphoniques du peuple pygmée, ces mélopées de la canopée équatoriale qui sont inscrites au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco et dont l’une des principales caractéristiques est l’utilisation du yodel, bien que cette région du globe n’ait jamais été colonisée par l’Autriche.

 

Accompagnée de Rémi Leclerc, chanteur féru de percussions corporelles,  et d’Éric Pérez, bassiste vocal et guitariste « tout court », Leïla a donc rejoint le Nord du Congo et travaillé d’arrache-pied avec ses homologues nomades pour tenter de faire cohabiter tyroliennes traditionnelles et harmonisations tonales et de métamorphoser, au fil de séances nocturnes que l’on imagine volontiers soumises au culte des esprits-animaux et des forces de la nature (mais les Pygmées préfèrent peut-être, le soir, regarder la télévision comme tout le monde), l’organe vocal du trio originaire du Sud-Ouest de la France et celui du peuple Aka d’Afrique centrale en instruments de tous les possibles.

 

Pari gagné : le résultat est un spectacle inouï où la voix se met littéralement dans tous ses états (mais pas que : sur les six Pygmées présents sur scène, deux manient aussi avec une diabolique dextérité tambours et arc musical), un pur mélange de sons et de vibrations, de textures et d’effets de bouche, de contrepoints rituels et d’embardées lyriques, de chœurs et de solos, de mélodies et de polyrythmies, qui fraie avec la danse, qui flirte avec la transe et qui finit par faire advenir sur le plateau un peuple non encore répertorié. Ça vous titille déjà les tympans ? Alors, comme on dit chez nous : y’a qu’à...

 

 

Une rencontre poétique entre deux mondes qui s'articule en un joyeux mélange de sons, de vibrations et d'expressions vocales.   

Radio Nova

 

 

 

 

  • Générique

    Peuple Aka de la République du Congo

    Le groupe NDIMA

     

    Chant, danse
    Angélique Manongo, Émile Koule, Nadège Ndzabole

     

    Tambours, chant, arc musical
    Gaston Motambo, Michel Kossi 

     

    Direction artistique, chant, percussion
    Sorel Eta 

     

    Voix, composition  

    Leïla Martial 


    Voix, body-percussions, clavier, composition

    Rémi Leclerc 


    Voix, percussions

    Eric Perez 

    Coproduction

    Colore, Les Scènes du Jura (Scène nationale), Africolor, Musiques au Comptoir (Fontenay-sous-Bois), Centre de Création Musicale Césaré à Reims, Jazzdor, Le Musée des Confluences à Lyon, Cie les Humanophones, Plateau Libre, Détours de Babel. 


    Avec le soutien de la Région Ile-de-France et du Ministère de la Culture, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM et du CNM.

     

    Ce spectacle est soutenu par l'ONDA (Office National de Diffusion Artistique)

Acheter des places

Infos pratiques

En coréalisation avec Le Mans Jazz - Europajazz

 

ENV. 1H