Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

A LA CARABINE

théâtre

Pauline Peyrade - Anne Théron

31 janv > 3 fév 2022

À La Carabine ©Jeanlouis Fernandez
À La Carabine ©Jeanlouis Fernandez
À La Carabine ©Jeanlouis Fernandez
À La Carabine ©Jeanlouis Fernandez
À La Carabine ©Jeanlouis Fernandez

Après avoir porté plainte en pure perte, une jeune fille, victime d’un viol dans une fête foraine, décide, bien des années plus tard, de se faire justice elle-même. Ode à la loi du Talion ? Non  : geste artistique qui retourne la violence comme un gant dans une «  catharsis » digne des tragédies grecques…

  • Dans la presse

    (…) Ajoutons que les titres des deux spectacles-A la carabine pour Peyrade et Contes et légendes pour Pommerat-, traduisent bien l’esprit de leur écriture qui tourne résolument le dos au profil sociologique d’une « pièce sur.. » (l’émigration, le viol, le racisme, l’exclusion). On y aborde, certes, la violence entre enfants et singulièrement la violence envers les femmes et les filles, mais ce sont avant tout des œuvres d’imagination soutenues par deux écritures implacables, « à l’os » comme dit Anne Théron. Pauline Peyrade et sa metteuse en scène répondent d’une façon extraordinairement forte à une commande en en respectant les termes et en jouant avec les contraintes matérielles (…)

    Balagan, le Blog de Jean-Pierre Thibaudat, 22 janvier 2020.

     

     

    Avec délicatesse, Anne Théron s’empare de ce texte violent, lui donne une rondeur singulière, une âpreté mordante. Utilisant le rap, la rage, comme vecteur, elle questionne habilement les désirs adolescents, la découverte de la sexualité, les émotions embrouillées qu’elle engendre. Ciselant les mots, usant d’images percutantes, elle touche juste en obligeant chacun à s’interroger, à remettre en cause notre éducation, quelles que soient nos origines, qui veut que la femme soit une tentatrice en puissance et l’homme un être faible, incapable de dominer ses pulsions.

    « En plein dans le mille », Olivier Frégaville, L’œil d’Olivier- CHRONIQUES ARTISTIQUES & RENCONTRES CULTURELLES

     

     

    Le texte de Pauline Peyrade, inscrit dans le parler des jeunes d’aujourd’hui en même temps que dans leurs préoccupations, est admirablement servi par la mise en scène et la direction, à la fois attentive et efficace, de deux belles actrices par Anne Théron.

    Hotello/ critiques de théâtre par Véronique Hotte

  • Générique

    Mise en scène Anne Théron

    Avec Elphège Kongombé-Yamalé et Mélody Pinl

    Assistants Claire Schmitt et Anthony Thibault

    Scénographie, son, lumière Anne Théron et Mickaël Varaniac-Quard

    Régie générale Mickaël Varaniac-Quard

    Musique Fabrice Theuillon (The Wolphonics)

     

    Texte publié en 2020 aux Solitaires Intempestifs

    Une production de La Comédie de Reims, le Théâtre de La Colline, le Théâtre National de Strasbourg – dans le cadre du dispositif Education et Proximité - et de la compagnie Les Productions Merlin 

     

    Avec le soutien du fonds d'insertion de l'École du TNB

     

    Ce texte est lauréat de l'Aide nationale à la création de textes dramatiques – ARTCENA
    Ce texte est lauréat du Grand Prix de littérature dramatique 2021

Infos pratiques

DÈS 15 ANS

 

 

 

 

 

Dans le cadre du festival EN JEU !