Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

LANDSCAPE(S) #1

cirque

Cie La Migration

15 > 16 juillet

À l’aide d’une structure métallique composée de deux fils de funambule tournicotant autour d’un axe, deux artistes exécuteront toutes sortes d’acrobaties aériennes sur une musique live et sous le ciel du Mans, histoire de pouvoir dialoguer avec l’environnement naturel et de composer avec ses aléas.

Au cœur du projet Landscape(s) se trouve une drôle de machine : une structure métallique conçue au sein du Centre National des Arts du Cirque et baptisée « le double fil rotatif », composée en effet de deux fils de funambule tournicotant autour d’un axe, tel un grand balancier au mouvement perpétuel inspiré de Tinguely...

 

C’est donc grâce à cette machine que les deux protagonistes de ce spectacle pourront jouer les équilibristes ou exécuter toutes sortes d’acrobaties aériennes, évoluer à trente centimètres ou à plus de quatre mètres du sol, se laisser ballotter dans les airs ou enchaîner à toute vitesse des numéros de voltige, au rythme d’une musique live nourrie de percussions et d’ondes qui n’est pas seulement un « fond sonore » destiné à couvrir leurs bruits de respiration, mais un véritable partenaire de jeu. Comme disait Marx, la machine est ambivalente : elle peut être à la fois source d’aliénation et source d’émancipation de l’homme...

 

L’autre partenaire de jeu, dans Landscape(s), c’est le dehors. Car si nos deux circassiens préfèrent déployer tout leur talent à l’air libre plutôt que dans l’atmosphère confinée d’un chapiteau, c’est pour pouvoir dialoguer avec l’environnement naturel et composer avec tous ses aléas : inclure le vol d’oiseaux de passage dans leur performance ou retourner à leur avantage les caprices du vent, par exemple. Comme disait Spinoza, la liberté et la nécessité ne s’opposent pas : la liberté, c’est la nécessité comprise. Par quel miracle Lanscape(s) opère-t-il la synthèse entre Marx et Spinoza ?
Prenez vos stylos, vous avez quatre heures... 

 

 

  • Générique

    Écriture: Marion Even et Quentin Claude

    Mise en scène: Marion Even

    Interprètes : Quentin Claude et Gaël Manipoud

    Création sonore: Jean-Christophe Feldhandler

    Conseil et accompagnement artistique: Jérôme Thomas

    Production et administration : Hugo Claude

    COPRODUCTIONS, RÉSIDENCES, SOUTIENS:

     


    L’Abattoir – CNAR de Chalon-sur-Saône/ Le Théâtre – Scène Nationale de Saint-Nazaire/ Le Sirque – PNAC de Nexon en Limousin/ Ville de Caen «Eclat(s) de Rue»/ CirQ’ônflex, plateforme pour le cirque – Dijon/ ARMO – Cie Jérôme Thomas / Théâtre Mansart – Dijon/ La Transverse – Corbigny/ Centre Social et Culturel du Parmelan – Annecy/ Théâtre Gaston Bernard – Châtillon-sur-Seine/ Château du Grand Jardin – Joinville Collège Côte Legris – Épernay/ La Maison de Courcelles / Château de Monthelon – Montréal (FR.)/ ENACR de Rosny-sous-Bois/ Balthazar – Montpellier/ Académie Fratellini – Saint Denis /

     

    AVEC LE SOUTIEN DE:
    CircusNext – dispositif européen coordonné par Jeunes Talents Cirque Europe et soutenu par la Commission Européenne/ SACD Processus Cirque/ DRAC Bourgogne Franche Comté/ Conseil régional de Bourgogne Franche Comté / Conseil départemental de la Côte d’Or – lauréat Jeunes Talents Côte d’Or/ Ville de Dijon/ DRAC Champagne-Ardenne et Rectorat de la Marne/ Affluences – Réseau bourguignon du spectacle vivant/

     

Infos pratiques

En partenariat avec L’Alambik - MJC Ronceray

 

 

Dès 5 ans