Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

L’ENDORMI

musique

Estelle Savasta, Sylvain Levey, Marc Nammour

22 novembre - 20h

L'endormi Hippolyte a mal au coeur - Matthieu Edet
L'endormi Hippolyte a mal au coeur - Matthieu Edet
L'endormi Hippolyte a mal au coeur - Matthieu Edet
L'endormi Hippolyte a mal au coeur - Matthieu Edet

Gentlemen cambrioleurs

 

Victoire a dix ans. Son frère Isaac en a quinze. Isaac, c’est le boss du quartier, celui qui cogne et qui ne rate jamais sa cible. Mais, depuis quelques jours, il paraît qu’Isaac se repose. Parce que les bastons, ça épuise, pense Victoire. Mais pourquoi Isaac n’est-il pas sagement allongé dans son lit ? Ce que la petite fille ignore, c’est que la dernière bagarre a tourné à la tragédie et que son batailleur de frangin gît actuellement à l’hôpital, entre la vie et la mort...

 

Une nuit du mois de novembre 2017, dans le 11ème arrondissement de Paris, au pied de l’immeuble où vit Sylvain Levey, un jeune garçon a trépassé sous les coups de couteau d’une bande rivale. C’est cet épouvantable fait divers qui est à l’origine de L’endormi - mais à l’origine seulement, puisqu’ici, Isaac ne mourra pas et bénéficiera, privilège du théâtre, d’une seconde chance...

 

Pour conduire cette histoire contemporaine destinée à la jeunesse (mais pas seulement), le dramaturge Sylvain Levey et le rappeur Marc Nammour, épaulés par le guitariste Valentin Durup et sous l’oeil aiguisé de la metteuse en scène Estelle Savasta, ont fusionné leurs talents. Le résultat ne serait-il pas un récit avec du flow, c’est-à-dire un spectacle théâtral entrecoupé de plages rappées ? Si, absolument : on ne peut décidément rien vous cacher. Et ce qui est épatant avec le rap, c’est que les chansons s’immiscent dans la narration sans la briser - comme la poésie de Sylvain Levey s’insère dans le réel sans le dénaturer. C’est d’ailleurs là leur point commun : cette capacité à pénétrer partout sans effraction. Alors, avouons-le : des crocheteurs comme ça, on aimerait bien qu’ils puissent continuer à commettre plein de forfaits...

 

 

  • Générique

    Avec Marc Nammour et Valentin Durup


    Texte Sylvain Levey (récit) et Marc Nammour (chansons)


    Musique Valentin Durup


    Mise en scène Estelle Savasta


    Scénographie Jane Joyet


    Lumières Léa Maris


    Costumes Cecilia Galli


    Assistanat mise en scène Valérie Puech


    Assistanat scénographie et costumes Alissa Maestracci


    Régie générale et son Olivier Bergeret


    Régie plateau et lumière Grégoire Pineau

    Production : Cie Hippolyte a mal au coeur


    Coproduction : Les Quinconces - L'espal scène nationale du Mans, Nest CDN Thionville Lorraine, Théâtre des Quartiers d’Ivry CDN du Val-de-Marne, Théâtre Massalia - Marseille, Le Grand Bleu - Lille, Théâtre de Chevilly-Larue André Malraux
     

    Soutien Théâtre Madeleine-Renaud - Taverny

    La compagnie Hippolyte a mal au coeur est conventionnée par la DRAC Ile-de-France - Ministère de la Culture

Acheter des places

Infos pratiques

ENV. 1H

DÈS 9 ANS

TARIF.

 

 

          

 

 

 

LUN 22 NOV 14H30

MAR 23 NOV 10H & 14H30

MER 24 NOV 10H

 

 

 

 

 

SUR LE VIF !

 

Des lectures à domicile, dirigées par l’auteur Sylvain Levey, avec les étudiants de la section Art dramatique du Conservatoire du Mans alimenteront un projet d’actions culturelles sur le quartier des Sablons.

Télécharger

Programme de salle