Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

  • Accueil
  • CHARLIE ET LE DJINGPOUITE

THÉÂTRE

Martin Bellemare, Stéphanie Cassignard, Betty Heurtebise

17 > 19 février 2022

Charlie et le Djingpouite © Sonia Cruchon
Charlie et le Djingpouite © Sonia Cruchon

Jeux de mots, jeux de marmots

 

Pas la peine de vous ruer sur votre Grand Robert ou votre Petit Larousse Illustré pour chercher frénétiquement ce qu’est un Djingpouite, puisque ce vocable n’existe pas. En effet, Martin Bellemare, l’auteur de ce texte au titre énigmatique, est originaire du Québec et, comme vous le savez, au Québec, on utilise un lexique assez original, où cliquer ne veut pas dire actionner le bouton d’une souris mais s’entendre à merveille avec quelqu’un, où le dépanneur ne désigne pas un garagiste mais l’épicier du coin et où les gosses ne sont pas des enfants, mais des testicules...

 

Ces petites remarques ne sont pas anodines, puisque c’est précisément autour des mots et de leur sens que gravite entièrement ce spectacle pour la jeunesse, dont les deux protagonistes (masculin et féminin) inventeront la plus folle des histoires à partir des mots contenus dans une enveloppe que leur remettront, en tout début de séance, les enfants-spectateurs...

 

C’est donc en jonglant avec la musicalité de ces mots, en déployant toutes les potentialités qu’ils contiennent et tous les imaginaires qu’ils recèlent, que ces deux aventuriers du glossaire broderont en direct intégral le récit d’un voyage initiatique aussi insolite qu’abracadabrantesque (comme disait Chirac), truffé de « chevoux souvages », de « bibliothéaujasmins », de livres qui parlent en se dorant la pilule ou de dunes qui lâchent des flatulences sableuses mais inodores. Que les Indiana Jones en herbe se rassurent donc ! Si notre globe ne leur offre plus le moindre petit arpent de terre à découvrir, il leur reste tout de même une terra incognita à explorer, qui est le langage..

 

 

 

  • Autour du spectacle

    Avant/après le spectacle, des ateliers gratuits sont organisés en partenariat avec Aurélie Armellini et l'association de médiation Les Araignées Philosophes : 

     

    ◆ Les mots de l'invention à 10h avant la représentation du vendredi 18 février 

    ◆ Des histoires à dormir debout à 16h45 après la représentation du vendredi 18 février, et à 11h45 et 16h45 après les représentations du samedi 19 février 

  • Générique

    Avec Florence Coudurier Olivier Waibel

    Mise en scène Stéphanie Cassignard Betty Heurtebise

    Production déléguée Cie La Petite Fabrique

    Coproduction Très Tôt Théâtre - Scène conventionnée Jeunes Publics (Quimper), Théâtre du Cloître - Scène conventionnée de Bellac, Imagiscène - Centre Culturel de Terrasson, CarréColonnes - Scène conventionnée «art et Création» Saint-Médard/Blanquefort, IDDAC - Agence culturelle de la Gironde / Institut De Développement Artistique et Culturel, OARA - Office Artistique Région Nouvelle Aquitaine. 

Infos pratiques

ENV. 30 MN

DÈS 6 ANS

TARIF. 5 €

 

 

 

Avant/après le spectacle, des ateliers gratuits sont organisés en partenariat avec Aurélie Armellini et l'association de médiation Les Araignées Philosophes

 

Les mots de l'invention à 10h et 15h avant les représentations du vendredi 18 février 

Des histoires à dormir debout à 11h45 et 16h45 après les représentations du samedi 19 février 

Télécharger

Programme de salle