Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

Emmanuel Perrodin

Grand Ensemble

Chef nomade

Il dit volontiers que la cuisine est un langage. Emmanuel Perrodin a l'art de sonder les profondeurs du manger comme culture, lui qui aime évoquer, parmi les livres accompagnant ses pérégrinations nourricières, La cuisine, c'est beaucoup plus que des recettes d'Alain Chapel. Ce chef en marge, Jurassien devenu Méditerranéen d'adoption et de cœur, a pris la toque à trente ans après une première vie dans l'histoire et la veille économique. Passé par plusieurs tables marseillaises, notamment le Relais 50 dont il a été le capitaine pendant quatre ans, il a choisi d'emprunter en 2015 le chemin de l'itinérance pour explorer en toute liberté, lors de performances confidentielles ou d'agapes populaires, les liens qui se tissent entre la cuisine, les arts, les paysages et l'esprit des territoires.

Derrière la stature du cuisinier cérébral, difficile pourtant d'ignorer l'extravagance, parfois teintée d'humour, qui l'anime quand il compose des banquets autour des voyages imaginaires de Picasso, ripaille avec d'autres chefs dans des lieux insolites pour esquisser une carte de la Provence culinaire, ou mijote un spectacle de musique contemporaine avec une violoncelliste prodige afin d'interpréter, comme un clin d'œil à son auteur fétiche Raymond Dumay, la rose des vents de la bouillabaisse. Sa cuisine, qui fait feu de tout bois, est à l'avenant : sensible et contrastée, nourrie de tensions entre le temps long et l'instant présent, l'obstination d'une enfance franc-comtoise et l'appel du monde, la tête pensante et les mains qui cuisinent.

Artiste associé à la scène nationale du Mans (Les Quinconces-L'espal), membre de l'association Gourméditerranée, il est également l'auteur de plusieurs ouvrages parus aux Éditions de l'Épure : Les dîners insolites (2020) et trois recueils de recettes autour de la bouillabaisse (2019), de l'oursin (2018) et du comté (2017) dans la collection « Dix façons de préparer ».

 

Retrouvez Emmanuel Perrodin avec les élèves du Lycée Sud au Mans