Les Quinconces L'espal - Scène nationale du Mans

théâtre

JACQUES VINCEY

12 > 14 avril

© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage

L’archipel du goulag

 

 

Quatre jeunes voyageurs, deux maîtres et deux esclaves, échouent sur une île qui ne figure sur aucune carte. Au début, ça va : les îles mystérieuses sont toujours des promesses d’aventures excitantes. Mais voilà que le propriétaire de l’atoll les contraint à échanger leurs rôles pour que la classe dominante prenne enfin conscience des souffrances et des humiliations subies par la classe laborieuse...

 

Ce renversement des rapports de force est-il tiré du programme du Nouveau Parti Anticapitaliste créé en 2009 par Olivier Besancenot ? Non. C’est l’argument d’une pièce écrite en 1725 par Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux et mise en scène par Jacques Vincey, le directeur du CDN de Tours, beaucoup plus subtile qu’il n’y paraît : car si ce gouverneur cherche à abolir les privilèges sur son île, on est d’accord ; mais s’il s’arroge le droit de rééduquer les naufragés avec des méthodes dignes d’un commissaire politique, on dit non...

 

Dans une scénographie dépouillée, toute en noir et blanc, où l’île utopique est figurée par un grand ovale de matière cotonneuse, cinq jeunes comédiens arborant costumes immaculés, perruques vertigineuses et maquillages appuyés se livreront sous vos yeux à cette expérience transgressive, jubilatoire et cathartique. Qui est une farce, un grand jeu de chamboule-tout ou une dénonciation en règle des centres de rééducation chers à Pol Pot, Mao ou Staline ? Comme on est au théâtre, finalement, c’est vous qui déciderez...

  • Générique

    Augmentée d’un prologue et d’un épilogue :

    Prologue et transition

    Camille Dagen et Jacques Vincey

    Épilogue textes des interprètes

    Texte

    Marivaux

    Mise en scène

    Jacques Vincey

    Comédien·ne·s

    Blanche Adilon, Thomas Christin, Mikaël Grédé, Charlotte Ngandeu, Diane Pasquet

    Collaboration artistique

    Camille Dagen

    Scénographie

    Mathieu Lorry-Dupuy

    Lumières

    Marie-Christine Soma

    Costumes

    Céline Perrigon

    Maquillage et perruques

    Production : Théâtre Olympia, Centre dramatique national de Tours. • Soutien : Dispositif Jeune Théâtre en Région Centre -Val de Loire, Jeune Théâtre National.

Pratiques

ENV. 1H35

 

DÈS 13 ANS