|
Cinq jours en mars | © Laurent Barlier
Cinq jours en mars | © Laurent Barlier
Cinq jours en mars | © Laurent Barlier
Cinq jours en mars | © Laurent Barlier
Cinq jours en mars | © CL.Hirsig
Cinq jours en mars | © CL.Hirsig

Cinq jours en mars

Cie Yvan Rihs pour le moment · D’après Toshiki Okada · Suisse

Toshiki Okada écrit Cinq jours en mars au lendemain de la déclaration de guerre des Etats-Unis à l'Irak en 2003. Là-bas, c'est la guerre mais « qu'est-ce qu'on fout ici ? », dans l'ambiance électrique du quartier de Shibuya. On boit de la bière dans les vapeurs psychédéliques des concerts houses, on met au point un plan de départ pour Mars parce que la Terre « ça le fait plus », terminé, on se calfeutre sous les draps d’un love hôtel à l’abri de la rumeur du monde. Dans un style rythmique et syncopé, Okada donne voix et corps à la jeunesse tokyoïte. Minobe, Azuma, Miffy, Yukki et quelques autres se racontent mais peinent à se parler. Dans ce dédale de mots tentaculaires, à l'image de la géographie urbaine, Okada emboîte différents registres narratifs et différents niveaux de réalité, questionnant ainsi l'acte de parole et sa valeur. Le metteur en scène genevois Yvan Rihs s'engouffre avec fougue dans l'’oeuvre d'Okada. Il emmène ses acteurs à bout de souffle dans ce marathon nippon déjanté. 

Notre projet théâtral est avant tout une occasion de rencontre joyeuse et inquiète, la possibilité de nous surprendre les uns les autres, à la limite des compétences de chacun. Cinq jours en mars questionne cette notion d'engagement. Dans un climat de solitude mondialisée, que peut-on encore fondamentalement partager avec l'autre, que ce soit sur le plan théâtral, politique, physique, sentimental ou éthique ? Pour moi, cette pièce parle surtout d'amour. Yvan Rihs, metteur en scène


Texte Toshiki Okada | Traduction Corinne | Atlan Edition | Mise en scène Yvan Rihs | Assistanat à la mise en scène Christine Laure Hirsig | Avec Olivia Csiky Trnka, Vincent Fontannaz, Camille Mermet, François Revaclier, Raphaël Harari | Espace, lumières et jeu Davide Cornil | Création musicale et jeu Thierry Debons | Collaboration chorégraphique Kylie Walters | Costumes Eléonore Cassaigneau | Conseiller en sonorisation Jean Keraudren | Administration Estelle Zweifel, Claire Félix

Cinq jours en mars fait partie des manifestations inscrites dans le cadre du « 150ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Suisse et le Japon »

Coproduction Compagnie Yvan Rihs pour le moment / Théâtre du Grütli, Genève. Le texte est publié aux ed. Solitaires Intempestifs

Remerciements à Adrien Mani, Louis Sé, Laurent Barlier, François Béraud, Didier Martin, Francine Mancini, Cédrinne Vergain, Kasper.

Avec le soutien du Département de l’instruction publique du canton de Genève, et de Pro Helvetia, fondation suisse pour la culture.

© 2001-2015 Les Quinconces-L’espal, scène conventionnée danse, théâtres du Mans