Découvrir la saison 2017-2018 des Quinconces-L'espal - Scène nationale, Le Mans

 LES SPECTACLES

 FAMILLE

 SCOLAIRES

 EXPOSITIONS

 Billetterie

 FESTIVAL DE DANSE AUTRE REGARD

 FESTIVAL EN JEU ! Festival jeune(s)

 LA COURTE ÉCHELLE · Un temps pour changer d’ère

 Événements aux Quinconces

 L'Oeil en scène

 Bienvenue aux théâtres

 Être spectateur !

 Le cercle des mécènes

 Les partenaires

 L'équipe

 Association La courte échelle

LES QUINCONCES

théâtre, Le Mans

4 place des Jacobins
72000 LE MANS

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 13-18h30
mer   — 13-18h30
jeu   — 13-18h30
ven   — 13-18h30
sam 10-13h 14-17h

L'ESPAL

théâtre, Le Mans

60-62 rue de l'Estérel
72058 LE MANS cedex 2

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 14-18h30
mer 10-12h30 14-18h30
jeu   — 14-18h30
ven   — 14-18h30
sam 10-13h 14-17h

 Autour des spectacles

 Hors les murs

 LES ATELIERS

 L'Oeil en scène

 Les interviews de Radio Alpa

 Association La courte échelle

LES QUINCONCES

théâtre, Le Mans

4 place des Jacobins
72000 LE MANS

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 13-18h30
mer   — 13-18h30
jeu   — 13-18h30
ven   — 13-18h30
sam 10-13h 14-17h

L'ESPAL

théâtre, Le Mans

60-62 rue de l'Estérel
72058 LE MANS cedex 2

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 14-18h30
mer 10-12h30 14-18h30
jeu   — 14-18h30
ven   — 14-18h30
sam 10-13h 14-17h

 Abonnements

 Tarifs

 Venir aux quinconces

 Venir à l'espal

 Contacter l'équipe

 Recevoir nos informations

 Billetterie

LES QUINCONCES

théâtre, Le Mans

4 place des Jacobins
72000 LE MANS

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 13-18h30
mer   — 13-18h30
jeu   — 13-18h30
ven   — 13-18h30
sam 10-13h 14-17h

L'ESPAL

théâtre, Le Mans

60-62 rue de l'Estérel
72058 LE MANS cedex 2

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 14-18h30
mer 10-12h30 14-18h30
jeu   — 14-18h30
ven   — 14-18h30
sam 10-13h 14-17h
AJAX | © Marco Sallese
AJAX | © Marco Sallese
AJAX | © Olga Bagnoli
AJAX | © Marco Sallese
AJAX | © Marco Sallese

AJAX

Mise en scène Marianne Pousseur et Enrico Bagnoli · Cie Khroma · texte Yannis Ritsos

Seule en scène et incarnant tour à tour Ismène, Phèdre et Ajax avec une présence hypnotique, Marianne Pousseur nous invite dans un théâtre des éléments, archaïque et puissant. Ismène ouvre cette trilogie. Dans l’ombre d’Antigone, elle est la sœur insipide et oubliée, celle que personne ne voit, ni n’écoute. Dans son sillage, Phèdre se dresse telle une femme forte, libre et éprise d’un amour soudain et coupable qui bouleverse sa vie. Ajax clôt ce triptyque et incarne un géant foudroyé à qui l’on vole les honneurs, perdant jusqu’au dénuement son identité de héros. Tels trois diamants noirs, ces monologues sont écrits par Yannis Ritsos, poète grec qui puise ses mots au tréfonds de la mémoire antique pour ciseler une langue à la beauté brute, au plus près des fêlures des personnages. Le talent d’Enrico Bagnoli, véritable orfèvre de la mise en espace, en lumière et en voix, donne à chacune des pièces un écrin sensoriel unique.


Dernière destinée de cette trilogie, celle d’Ajax nous conte l’histoire d’une chute, d’une entaille mortelle dans la cuirasse d’un guerrier que tout portait aux honneurs et qui tombe, humilié. Marianne Pousseur chante cet Ajax, le murmure et le scande. Minérale, onctueuse, scintillante, sa voix épouse les errances de cet anti-héros qui trouve dans sa fragilité de quoi devenir un homme nouveau.

À la mort d’Achille, Ajax ramène le corps du héros dans son camp et pense recevoir les armes du défunt, mais c’est à Ulysse qu’elles sont remises. Ajax devient fou de rage. Il se précipite pour massacrer son ennemi et ses compagnons, mais trompé par la déesse Athéna, il s’attaque en réalité à un troupeau de moutons. Lorsqu’il reprend ses esprits, l’humiliation l’accable et le détruit.

Yannis Ritsos commence l’histoire au sortir de la rage et de l’aveuglement d’Ajax. Après Sophocle et Ovide, le poète grec donne la parole à ce géant déchu qui, dépourvu des apparats de la virilité, trouvera les mots d’une nouvelle identité. Les atmosphères scéniques d’Enrico Bagnoli nous plongent dans une fascinante étrangeté et achèvent ce triptyque sensible qui éclaire nos failles les plus universelles comme les plus intimes…



Mise en scène, espace et lumières Enrico Bagnoli | Son et décor sonore Diederik de Cock | Interprète Marianne Pousseur | Traduction, adaptation, interprétation et musique Marianne Pousseur | Assistanat Émilienne Flagothier et Ilaria Mozzambani | Costumes Christine Piqueray | Travail corporel Nienke Reehorst | Aide à la traduction Toni Malamatenios, Hélène Dimitriadis, Hélène Troupi Bourillon

Production Cie Khroma

Coproduction Théâtre Varia, Théâtre de Liège

Soutien Fédération Wallonie-Bruxelles